Si vous souffrez de gencives rougies qui semblent être gonflées ou douloureuses, cela est souvent dû à une gingivite. Des gencives qui saignent ou une réaction sensible au toucher indiquent également une inflammation de ces dernières. Dans ce cas, il est très important de reconnaître à temps ces inflammations en tant que telle et de la traiter – sinon, si elle devient chronique, elle peut conduire à une parodontite au fil du temps, c’est-à-dire à l’inflammation de tout le parodonte. La manière d’interpréter correctement les symptômes et de traiter l’inflammation est expliquée ci-dessous.

Qu’est-ce que la gingivite ?

Selon la définition, la gingivite est l’infection bactérienne des gencives. Contrairement à la parodontite, l’inflammation peut être guérie et survient occasionnellement chez la plupart des gens. Elle est très répandue et souvent seuls des symptômes légers apparaissent, de sorte que de nombreuses personnes touchées ne sont même pas conscientes de la gingivite.

La gingivite reste souvent non détectée

La gingivite peut se manifester de nombreuses façons différentes : Des gencives gonflées et sous pression sont généralement un signe certain de contamination – mais souvent, elle ne s’accompagne que d’un léger saignement des gencives ou d’une rougeur à peine perceptible.

Cependant, il est important de prêter attention à ces symptômes et de réagir à temps. 

Comment reconnaître une inflammation des gencives ?

Afin de garantir un traitement en temps utile, il est de la plus haute priorité de détecter à temps la gingivite. Les gencives saines ont un aspect légèrement rose et saignent tout au plus quand on se brosse les dents trop violemment. Il recouvre complètement la dent vers l’espace interdentaire.

D’autre part, les gencives enflammées se manifestent par les symptômes suivants :

Ces symptômes indiquent généralement que l’inflammation des gencives est encore assez récente et pas trop avancée. Si l’infection est détectée à ce stade, les symptômes peuvent généralement être facilement contrôlés avec des moyens simples et un peu de patience.

Que faire en cas de gingivite ?

La gingivite étant une infection bactérienne, une hygiène bucco-dentaire complète et régulière est cruciale pour la réussite du traitement.

Dans un premier temps, vous devez échanger votre brosse à dents contre une brosse neuve ou non utilisée dont les poils sont aussi doux que possible. Ainsi, les gencives sont protégées malgré une meilleure hygiène pour éviter les saignements.

Comme remède utile contre l’inflammation des gencives, on peut également utiliser, après un brossage minutieux, des brosses interdentaires et du fil dentaire qui – lorsqu’ils sont utilisés en combinaison – atteignent mieux que la plupart des brosses à dents tous les espaces interdentaires et aussi les zones situées derrière la dernière molaire et la dent de sagesse.

L’élimination complète et régulière de la plaque dentaire est la première priorité pour traiter avec succès l’inflammation des gencives.

Une visite chez le dentiste est indispensable

Malgré les remèdes mentionnés ci-dessus pour la gingivite et une hygiène bucco-dentaire complète, il ne faut pas manquer d’aller chez le dentiste en cas d’infection bactérienne. Dans les cas les plus graves, le dentiste peut non seulement prescrire les antibiotiques et les médicaments nécessaires, mais aussi veiller à ce que la cavité buccale ne constitue plus un terrain propice à la prolifération des bactéries.

Quels médicaments pour la gingivite ?

Seul le médecin traitant peut décider quel antibiotique est approprié pour une inflammation grave des gencives. Cependant, les antibiotiques ne sont utilisés pour combattre la gingivite que si l’infection ne s’est pas résorbée d’elle-même après plusieurs jours.

Une pommade antibiotique de la pharmacie peut également aider à calmer la zone enflammée en luttant contre les agents pathogènes.

Souvent, le traitement est d’abord effectué avec des bains de bouche antiseptiques. Ceux-ci contiennent souvent les principes actifs chlorhexidine (par exemple dans Chlorhexamed®), hexétidine (par exemple dans Hexoral®) ou povidone-iode (comme dans l’antiseptique oral Betaisadona®). Si la chlorhexidine doit être utilisée pendant plus de dix jours, il convient d’utiliser des produits à faible concentration, sinon des effets secondaires tels que des modifications du goût et une décoloration des dents peuvent se produire.

Les remèdes maison sont-ils efficaces contre la gingivite ?

Le thé à la camomille est un remède bien connu des ménages contre toutes sortes de troubles de la cavité buccale et surtout contre la gingivite. Cependant, il ne faut pas le boire, mais au mieux le gargariser correctement. La camomille est un remède très efficace contre l’inflammation des gencives, car elle est facile à désinfecter et peut même soulager la douleur.

Un autre remède naturel est le vinaigre de pomme, qui peut être dilué avec un peu d’eau et utilisé comme bain de bouche maison pour se rincer.

Traitement alternatif : qu’est-ce qui aide vraiment ?

Que faites-vous pour la gingivite ? Pour de nombreuses personnes, les médicaments et une hygiène bucco-dentaire rigoureuse ne sont pas les seules réponses à cette question. Après tout, les remèdes homéopathiques et autres remèdes naturels sont également censés aider à lutter contre l’inflammation dans la bouche. Il s’agit généralement d’huiles essentielles, de globules, d’herbes et autres.

On dit que des médicaments tels que les clous de girofle et les globules aident à lutter naturellement contre l’inflammation des gencives et soulagent en même temps la douleur dans la bouche. On dit que divers ingrédients à base de plantes stimulent les gencives gravement endommagées dans leur processus de guérison et représentent donc aussi un remède efficace contre l’inflammation.

Qu’est-ce qui aide à lutter contre la gingivite chez l’enfant ?

Surtout chez les enfants, l’hygiène bucco-dentaire au quotidien peut facilement être oubliée, ce qui peut alors entraîner l’apparition de gingivites. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de prendre immédiatement un médicament, mais il faut d’abord essayer de nettoyer les dents de façon régulière et approfondie. Non seulement les dents elles-mêmes doivent être bien brossées, mais il faut aussi utiliser le fil dentaire sur l’enfant.

Si vous faites attention à un nettoyage minutieux dès le début et si vous aidez à temps en cas d’inflammation, rien ne s’oppose à une santé bucco-dentaire optimale pour la suite de la vie de l’enfant.

Gingivite pendant la grossesse

Les changements hormonaux pendant la grossesse modifient non seulement le corps féminin, mais aussi la cavité buccale – même si cela ne se produit que chez environ un dixième de toutes les femmes enceintes.

Les changements hormonaux peuvent être responsables d’une salive plus acide et de sa production accrue, ce qui favorise non seulement les caries mais aussi les infections bactériennes telles que l’inflammation des gencives. Comme les gencives sont également plus approvisionnées en sang pendant la grossesse, les saignements de gencives sont plus fréquents chez les femmes enceintes.

La gingivite peut également être reconnue pendant la grossesse par les symptômes déjà mentionnés – c’est pourquoi il est également important pendant cette période d’avoir des examens réguliers chez le dentiste afin de traiter les infections à temps. À titre préventif, vous pouvez utiliser un bain de bouche doux et une brosse à dents plus souple pendant la grossesse.