Orthodontie : À quel âge commencer l’orthodontie ?

L’orthodontie vise à corriger le placement des dents pour obtenir un bon alignement. Mais, pour que le traitement soit efficace et dure le moins longtemps possible, il faut le commencer au bon moment. Mais quel est-il ? À quel âge faut-il commencer ?

4-5 ans pour les cas les plus graves

D’une manière générale, les soins en orthodontie ne commencent pas avant 7 ans comme indiqué sur orthodontiste-paris.fr car on considère qu’avant, ils n’ont que des dents de lait, ce qui ne permet pas de mettre en place une correction stable.

Toutefois, dans les cas les plus graves, notamment quand la mâchoire du bas est trop avancée, l’orthodontiste peut décider de commencer les soins plus tôt. Dans cette situation, qui est peu commune, le plus tôt est le mieux pour arriver aux meilleurs résultats.

7 ans : l’âge idéal pour commencer l’orthodontie

C’est vers cet âge que les enfants ont une dentition mixte c’est-à-dire composée de dents de lait et de dents définitives. C’est ce qui en fait le meilleur moment pour une première visite de contrôle afin de déterminer si le recours à l’orthodontie est nécessaire.

Lors de ce contrôle, le praticien peut vérifier un ensemble de points et détecter :

–          Des anomalies dans la position de certaines dents. La mise en place d’un appareil simple est nécessaire pour un traitement d’interception assez court.

–          Un décalage entre les deux mâchoires.

–          Des anomalies de fonction comme la ventilation, la mastication ou encore la phonation.

À cet examen s’ajoute une radiographie panoramique des dents qui permet au praticien de détecter des anomalies concernant le nombre de dents, leur position.

Ces soins sont généralement assez onéreux mais vous bénéficiez d’une prise en charge de la sécurité sociale et de votre mutuelle. Pour un bon remboursement, il faut que vous mutuelle offre de bonnes prestations dans ce domaine. Si vous savez que votre enfant va devoir porter un appareil, comparez les offres des complémentaires santé pour choisir celle qui vous protégera le mieux. Retrouvez comment utiliser un comparateur à cet effet sur magazine-assurance.fr.

À chaque traitement son âge requis

Il est possible d’avoir recours à l’orthodontie dès 7 ans pour stopper une pathologie évolutive et éviter ainsi la mise en place de soins plus complexes par la suite. Ainsi, dès cet âge, il est possible de réaliser un traitement d’interception pour rediriger la croissance des dents correctement. La correction sera alors stabilisée par l’apparition des dents définitives.

De même, le problème « dent de lapin » doit aussi être traité au plus tôt car avec des incisives saillant en avant, en cas de chute, le risque de les casser est grand. Il est d’ailleurs estimé qu’avant 12 ans, un tiers des enfants rencontrant ce problème ont eu ces dents en avant fracturées. Avec l’orthodontie, un léger appareillage les aurait remises en place et éviter ce risque.

Si le problème de votre enfant concerne la mâchoire inférieure qui est trop en avant ou au contraire en retrait par rapport à la mâchoire supérieure, la correction doit commencer vers 8-9 ans et consiste à porter des appareils en résine la nuit et des casques qui exercent une traction externe dans le but d’accélérer la croissance de la mâchoire ou de la freiner, selon l’effet recherché. Arrivé à 12 ans, ce genre de traitement n’est plus efficace car la croissance des mâchoires est terminée.

Enfin, si votre enfant a un problème de manque de place pour ses dents, il faut attendre que toutes les dents définitives soient présentes pour commencer l’orthodontie. Le traitement peut alors commencer dès 11 ans.

Retrouvez ici les différents types d’appareil qui existent pour savoir celui qui sera adapté à la situation de votre enfant.