Une urgence d’origine endodontique est l’un des cas d’urgences dentaires qui nécessitent un diagnostic précis. Après les interrogatoires et la réalisation de bilan, le dentiste prescrit les traitements thérapeutiques adaptés à l’urgence d’origine endodontique. Normalement, une urgence endodontique requiert un acte opératoire efficace et fiable.

Traitement de pulpite réversible

Pour le cas d’une inflammation pulpaire, il convient de procéder à une diminution de la pression intra-camérale afin d’atténuer la douleur. Pour traiter une urgence endodontique de ce type, le dentiste doit appliquer une anesthésie profonde afin de maitriser la douleur. Pour le cas d’une pulpite réversible en particulier, le but est de sauver la pulpe. Pour cette urgence endodontique, le dentiste fera en sorte d’éliminer l’agent agresseur et d’appliquer de l’hydroxyde de calcium pour cicatriser la plaie.

Traitement de l’abcès péri-apical aigu

L’abcès péri-apical aigu se caractérise par une douleur aigue de la dent et une inflammation des tissus mous. À travers un diagnostic différentiel, le dentiste va identifier le type de l’abcès : parodontal ou récurrent. Le diagnostic est ainsi nécessaire pour traiter ce cas d’urgence endodontique. Dans la pratique, le dentiste effectuera un drainage de la collection purulente qui s’accumule autour de l’apex. Lorsque le dentiste chirurgien effectue la trépanation, il n’utilise pas d’anesthésie.

Traitement de la poussée infectieuse et inflammatoire

La poussée infectieuse peut être due par plusieurs facteurs comme le passage des débris nécrosés dans la zone péri-apicale. Elle peut également survenir chez un patient malade qui présente un état fragile. Pour traiter une urgence endodontique de la sorte, le dentiste procède souvent à l’association d’antibiothérapie à base d’amoxycilline et de métronidazole. Par ailleurs, la poussée inflammatoire est souvent causée par une sur-instrumentation des instruments de gros calibre de la barrière apicale. Pour traiter une urgence endodontique de ce type, le professionnel dentaire procède à l’ouverture de la cavité d’accès endodontique et effectue une irrigation abondante à l’hypochlorite de sodium. Ensuite, il introduit un instrument endodontique. Le canal sera ensuite obturé à l’hydroxyde de calcium, à titre provisoire.